Le Noël du GEM Horizons après un an de parrainage

Affiche-A3-GEM-APAJH-FOR BLOGLe groupe d’entraide mutuelle Horizons d’Albi bénéficie du parrainage renforcé de l’APAJH du Tarn depuis le 1er novembre 2013. La Fête de Noël, qui avait lieu le lundi 22 décembre 2014, était donc l’occasion de revenir sur l’année écoulée. La salle du Pigné, qui avait pris des allures festives, réunissait plus d’une soixantaine de personnes.

A 13h, Jean-Pïerre Bernard, président depuis février 2014, prenait la parole pour un discours dont la spontanéité était touchante. Le propos était de qualité et se voulait militant.

« Depuis deux ans que je suis au GEM, je ne me considère plus comme malade ». Voilà qui en dit long sur le programme du président Bernard qui travaille pour l’empowerment et la déstigmatisation, voulant faire tomber les barrières entre le monde psychiatrisé et l’univers dit classique. Ses mots donnent aussi du crédit à l’idée selon laquelle les groupes aident à retrouver autonomie et confiance en soi, la fonction de président étant l’optimum de ces processus.

De telles idées ne pouvaient être émises publiquement auparavant. Et voilà bien tout le sens du combat du GEM pour parvenir à un parrainage de l’APAJH du Tarn. On peut même dire, qu’avant même de se connaître vraiment, les deux parties étaient déjà sur la même longueur d’onde. En effet, cette volonté d’autonomiser une structure jusqu’à la voir gérer par ses adhérents handicapés, sous la responsabilité de salariés, et avec l’appui juridique et comptable de l’association, rejoint la lutte pour l’accessibilité universelle, fer-de-lance de l’APAJH. On pourrait même dire que le fonctionnement du GEM Horizons, qui décide de ses dépenses, de ses actions, et qui s’auto-organise (préparation du repas tous les midis, des courses jusqu’à la vaisselle), préfigure un idéal type de ce que pourraient être certaines structures médico-sociales dédiées au handicap psychique, quand les usagers se fédèrent et s’approprient un lieu dans le cadre d’une auberge espagnole des compétences.

Tout le sens du parrainage de l’APAJH du Tarn, qui se veut association partenaire et non de tutelle, de par sa souplesse, est de laisser vivre cette petite utopie devenue réalité, autant que possible. On comprendra donc que Jean-Pierre Bernard comme Alain Belkarmi, éducateur spécialisé responsable du groupe, accompagné par Josy Martinez, aient longuement remercié Yves Obis et Antoine Guiraud, membres bénévoles du conseil d’administration de l’APAJH du Tarn présents pour cette fête.

L’APAJH a aussi apporté au GEM Horizons son goût pour le travail en réseau. C’est ainsi que les Unités de vie du Carmausin, de même que la résidence solidaire de Graulhet (EPAS Tutelles), étaient largement présentes à cette manifestation. Les uns et les autres ont pu profiter d’un buffet dinatoire avant de s’enflammer avec des rythmes contemporains sur une piste de danse improvisée pour l’occasion. Là encore, les sourires, la bonne humeur, et la convivialité, faisaient tomber les stigmates du handicap.

Le partenariat avec le Comité départemental du sport adapté (CDSA81) est enfin l’une des nouveautés liées à l’APAJH du Tarn, qui permet aux adhérents du GEM Horizons de développer des pratiques physiques, comme a pu le rappeler Yves Obis, qui a proposé un challenge à vélo aux usagers pour l’année 2015.