Les Nouvelles artistiques de Lostanges avec Rémi Groussin – 3

DSCN3089.jpgRémi Groussin est toujours parmi nous en résidence, multipliant les hors champs et contre-champs avec ses occupants. Le processus de création suit son cours entre l’acte, celui de créer, et la réflexion plastique qui abonde dans le courant d’un ruisseau rieur.

Rémi n’est plus subordonné à la phase de repérage. Il avance dans l’idée, la cosa mentale. C’est parfois vertigineux. Mais cette phase créative mouvementée, littéralement en mouvement, où les objets se transforment au gré du bon vouloir de l’artiste, est consolidée par ses références multiples à l’art, au cinéma, à l’actualité politique et surtout à la vie.

Rémi est attentif au contexte (in situ) dans lequel il évolue, il ne le perd pas de vue. Contraintes et libertés se côtoient et opèrent dans ce travelling, où l’artiste en position frontale, latérale, tente de maîtriser la naissance de l’œuvre dans son atelier éphémère.  

Groussin-5360.jpg

Précis, rigoureux et généreux, Rémi se dégage du temps pour être à l’écoute de ceux qui l’entourent : le personnel et les enfants. Sa présence à l’atelier-cuisine le mardi est un temps d’échanges privilégiés.

On notera également la rencontre du 3 décembre pour « la journée internationale du handicap » où il a présenté l’évolution de son travail liée à son questionnement sur le rapport au monde de « ces enfants ».

20141205 152618Des questions pour ouvrir et élargir les représentations à la vue souvent trop étroite.

Enfin, vendredi un petit groupe d’enfants s’est réuni avec Annick et Isabelle pour un voyage inédit au pays de Sigmar Polke, Gilbert et Georges, Ron Mueck, Titien, Niki de Saint Phalle…

L’art avec Rémi Groussin propulse la pensée vers de nouveaux territoires.

Annick Gaudebert  et Isabelle Vasilic