David Michael Clarke en résidence d’artiste à La Planésié

groupeLe 29 septembre 2015, David Michael Clarke a présenté aux professionnels du Foyer de vie La Planésié la manière dont il allait travailler pendant sa résidence d’artiste jusqu’en janvier 2016.

C’est la troisième fois que les établissements du bassin de santé sud de l’APAJH du Tarn accueillent un créateur, après Rémi Groussin à Lostanges en 2014 et Edouard Sautai à La Planésié en 2013.

Ces projets s’inscrivent dans le dispositif Culture et Santé avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) et la Direction des Affaires Culturelles (DRAC) Midi-Pyrénées qui pilotent et financent un programme voir le site basé sur le partenariat entre des établissements médico-sociaux et des structures culturelles, en l’occurrence ici avec l’APAJH du Tarn et l’Association Fiacoise d’Initiatives Artistiques Contemporaines (AFIAC).

dm-clarkeNé en 1969, David Michael Clarke vit et travaille à Château-Gontier en Mayenne. Diplômé de l’Ecole des Beaux Arts de Glasgow (Ecosse) dans les années 1990, puis de l’Ecole des Beaux Arts de Nantes en 2000 (post diplôme). Il est actuellement professeur de vidéo au sein du Pôle images de l’Ecole des Beaux Arts du Mans.

Son positionnement, David Michael Clarke l’envisage comme celui d’un artiste dans un contexte social. Pour lui, le contexte c’est 50 % de l’œuvre. Sur le site de La Planésié, il a relevé la forte présence de lapins pour lesquels il souhaite construire une forme de cité radieuse en s’inspirant de Le Corbusier. Quant au ciment et au béton, ce sont de belles matières à faire découvrir aux Planésiens.

Ainsi, un travail de création original a débuté en octobre 2015. En voici quelques clichés.
A suivre…

a b c d e f

Cliquez sur les photos pour les agrandir.