En route vers l’aventure Pyrhando 2019…

Du 22 au 29 juin à Bolquères dans les Pyrénées Orientales…

Départ à 4h30 du matin, le samedi 22 juin. Le timing était bon, à 7h50 tout le monde était dans le camion à Toulouse après être passé à Gaillac, Albi et Graulhet pour récupérer tous les pyrhandistes et bénévoles. Halte rapide sur une aire d’autoroute avant Pamiers,  pour retrouver le camion du Foyer De Vie la Planésié.

A Saint-Pierre del forçats nous avons rejoint les randonneurs de l’AJH de Rieumes et accueilli le groupe pyrhando de la semaine précédente (établissements de Perpignan et de Martiel de l’Aveyron). La cérémonie du passage des relais (gourdes d’eau de mer, bâtons de marche et le parchemin du discours du maire d’Argelès pour le maire d’Hendaye) s’est déroulée avec sérénité et émotion.  Après la remise de nos tee-shirts et chapeaux, nous avons regagnés le chalet du Ticou (à 10 mn de Saint-Pierre dels Forcats).

Le lendemain direction la Couma Dolca avec notre guide et puis, pour les plus vaillants, ascension du Puigmal de LLO.

Dimanche : premier jour de randonnée avec un beau soleil et un petit vent frais nous obligeant à garder une petite laine. Bon pied bon œil, tout le groupe part confiant sur les sentiers montagneux. Nous sommes 31 avec le guide et le groupe de Rieumes. L’ascension est raide et difficile pour certains du groupe de Toulouse (moins entrainé et ayant plus de problèmes liés au surpoids)  qui nous lâche au moment du pique-nique. Vers 15h tout le groupe de l’APAJH 81 s’est retrouvé au col (au pied du Puigmal de Llo à 2 690m d’altitude) un exploit pour tout le monde !! Ensuite, 7 d’entre eux ont poursuivis l’ascension jusqu’au sommet du Puigmal de Llo à 2 770m.

Au sommet, nous sommes les rois du monde !! Ils ont fait au total environ 900 m de dénivelé positif et négatif. Retour au chalet vers 18h. Malgré la sortie de la journée, 7 résidents ont voulu participer au feu de la Saint-Jean le soir à Bolquères avec dégustation de fouace et soirée dansante.

Lundi départ sur le massif des Camporells, le groupe de Toulouse nous a rejoint. Randonnée plus facile que la veille avec environ 500 m de dénivelés. Très joli panorama au col du Galbe où le groupe s’est partagé en deux : un partant directement au refuge et l’autre rallongeant d’une petite heure la marche pour profiter du site.

Mardi départ du refuge dans la matinée puis ascension pour le groupe de l’APAJH 81 au sommet de la Muntanyeta. Retour au camion pour nous vers 16h30, avec une fatigue bien marquée pour tous de ses 3 jours de marche, mais avec aussi une grande satisfaction et un bonheur partagé de ces moments féeriques que nous offre la montagne. Nous avons dit au revoir aux hollandais qui sont partis après le repas et avons accueilli un groupe d’un IME de Montpellier. Soirée karaoké avec les enfants. Un vrai régal,  chacun son tour proposant une chanson de son répertoire. Nous avons valsé entre le monde poétique de Brassens et les tubes tonitruants de la jeunesse.

Mercredi, jour de repos et de tourisme : Au programme petit train jaune en partant de Montlouis jusqu’à Villefranche de Conflent. Visite de la ville et de la grotte des Canalettes. Villefranche est une ville très jolie, dominée par un château construit par Vauban. Soirée à  Saint-Pierre Dels Forcats avec le groupe de Rieumes dans leur chalet. Soirée très agréable avec beaucoup de complicité entre les marcheurs.

Jeudi départ vers les Bouillouses pour faire la randonnée des 12 lacs.  Balade magnifique avec de splendides panoramas sur cette étendue de massifs montagneux parsemés de lacs. Des batailles d’eau ou de boules de neige trouvées sur les névés ont rythmé la randonnée. Le rendez-vous était pris le soir pour un nouveau karaoké.

Vendredi direction : Georges de la Carança. Cette randonnée est facile en termes de dénivelés (100 m environ) par contre elle est pleine de surprises et de sensations ! Une grande partie se déroule en corniche creusée par l’homme lors de la construction du barrage de la Carança. Une autre partie est aménagée en ponts de singe ou de passerelles suscitant quelques émotions ! Tout le monde a bien suivi avec plus ou moins de facilité, mais tous ont été fiers d’avoir réalisé cette marche et pour certains d’avoir dépassé ses peurs. La randonnée est magnifique à travers ses gorges étroites, le chemin se faufile à plusieurs centaines de mètres de haut.

Samedi 29 juin : dernier jour, nous avons passé le relais à Mercus sous la chaleur. L’altitude nous avait préservé de la canicule, de retour dans la vallée, le choc des températures était bien marqué. Le relais s’est fait dans la bonne humeur et la convivialité !Nous avons retrouvé le groupe de Rieumes au chalet du Ticou pour un apéro. Puis le soir, soirée dansante avec cotillons au Ticou pour clôturer la semaine !

Retrouvaille prévue du 13 au 15 septembre pour la fête de Pyrhando !

Marie-Pierre Vincens