Stage de redynamisation professionnelle : le parcours de Cédric Merle

Cédric Merle au travail

Cédric Merle, 23 ans, termine un stage long, aboutissant sur l’entrée aux Ateliers de Braconnac de Castres, en juin prochain.

Cédric Merle commence son parcours professionnel par un CAP d’Employé de commerce multi-spécialités. Le week-end, pendant deux ans, il travaille en restauration rapide pour financer les études. Il poursuit en commençant une formation de CAP de Cuisine employé polyvalent, en alternance pendant un an et demi. C’est à cette période que la maladie se déclare, et il est soigné à l’hôpital psychiatrique de Lavaur pendant 4 mois.

Il est ensuite suivi à partir de mars 2017 par le Dr Pinel au CMP (Centre Médico Psychologique) de Castres qui lui propose d’effectuer un premier stage à l’ESAT de 3 semaines, en février 2018, pendant lequel il découvre différents ateliers. A l’issue de cette première période, un bilan de stage est réalisé avec un infirmier du CMP, et l’ESAT propose de poursuivre sur un stage de redynamisation, plus long, de mars à septembre avec comme objectif de développer sa confiance, vérifier la fatigabilité dans le temps, acquérir des compétences sur l’entretien des locaux qui est un nouveau métier pour lui. Le stage débouche le 1er juin sur une admission, suite à une place qui s’est libérée sur la liste d’attente.

Cédric Merle valide cette formule de remise au travail : « Je ne connaissais pas les ESAT, c’est le Dr Pinel qui m’en a parlé. Cela m’a permis de bien choisir le métier et d’être sûr que cela me convienne. Le rythme de travail est bien revenu après un an sans activité. Pour moi c’est un tremplin, ça me permet de rebondir. On se sent utile, on n’est pas délaissé par la société, et en même temps on se sent protégé ici, on est entouré et guidé. Ça me permet d’avoir confiance en moi. »

Le Dr Pinel, psychiatre au CMP et sur la Plateforme Adultes Autonomes du bassin de Castres – Fédération APAJH

Les stages de redynamisation s’inscrivent dans le cadre d’une convention entre l’ESAT Les Ateliers de Braconnac et l’hôpital psychiatrique de Lavaur. Comme l’explique le Dr Pinel, ils permettent, grâce à l’accès au monde du travail, de développer les capacités cognitives et relationnelles des personnes. Ceci leur ouvre de nouvelles perspectives de vie en destigmatisant leurs difficultés. Cette démarche favorise une meilleure alliance thérapeutique.

Ecoute et information, construction d’un parcours, coopération entre acteurs, trois clés pour la réussite de ce parcours articulant santé et travail.