Une randonnée de l’Entraide Mutuelle

Le 11 octobre dernier, le Groupe d’Entraide Mutuelle Horizons d’Albi était mis à l’honneur dans le cadre d’une randonnée organisée par Sports à La Page, avec le soutien de la Fédération Française de Sport Adapté (FFSA) et le Comité départemental de la randonnée pédestre du Tarn.

La randonnée est depuis longtemps une activité prisée par les adhérents du GEM d’Albi. Cette discipline sportive, par son caractère doux, permet d’associer le plus grand nombre à sa pratique. Elle permet aussi de développer l’autonomie, principe important dans les groupes d’entraide. C’est ainsi que des gémois, par le passé, de leur propre initiative, ont pu organiser eux-mêmes des randonnées, de la conception du parcours, jusqu’au déroulé de la journée.

Grâce à Sports à La Page, les gémois ont pu partager les bienfaits physiques de la marche avec diverses structures venues parfois d’autres départements. Des travailleurs handicapés de l’ESAT de Braconnac, de l’YMCA de Colomiers (Haute-Garonne), ou de l’ESAT de Belmont (Aveyron), jusqu’aux usagers de la MAS Lucie Nouet de Saint-Sulpice ou du SAMSAH L’Échelle (Albi), en passant par des résidents des Foyers de Vie de Muret (Haute-Garonne) ou de Le Planésié et du Foyer d’Hébergement Strada de Castres. Le groupe hétérogène des randonneurs exigeait un accompagnement adapté au degré d’autonomie de chacun. Le Comité de randonnée pédestre du Tarn était dévolu à cette tâche avec l’aide de l’ASPTT de Castres et d’Albi et Lo Capial de Saint-Juéry.

Dans une ambiance sympathique sous le soleil mais avec la fraîcheur de ce mois d’octobre 2017, le vaste groupe des randonneurs a pu cheminer au travers de l’ « Échappée verte » d’Albi ; un moyen de découvrir ou redécouvrir les bords du Tarn au travers des paysages albigeois, parfois urbains, et parfois verdoyants.

L’engagement des accompagnants se mêlait souvent à celui des marcheurs en situation de handicap les plus autonomes, au profit des randonneurs moins alertes, pour rappeler à quel point la randonnée est le sport par excellence de l’entraide mutuelle. Et ce, au point de faire tomber les frontières qui séparent le handicap du monde ordinaire. Tous sont arrivés au bout du parcours, qui était agrémenté d’une collation et d’un goûter préparés par le GEM Horizons.

Cheminer, se rencontrer, et se dépasser, tout en prenant du plaisir, tels étaient les canons de cette journée qui a satisfait le plus grand nombre, quel que soit le handicap, et quelles que soient les capacités de chacun.